07 juillet 2008

La musique de l'äme

Entourée de coussins, sur le drap de lin blanc,
            La Belle est allongée.
Elle semble inactive, ainsi abandonnée,
Les yeux perdus au loin, sur les lèvres un sourire,
            Elle écoute son corps
                Vivre.

Sentir sur ses narines la fraîcheur du prana,
Suivre mentalement tout au long de ses membres
Le parcours ondulant de la vague vitale
Et percevoir enfin, dans ce calme absolu,
Les pulsations rythmées dans un corps détendu,
            Elle a atteint son but
                Rêver.

Entourée de coussins, sur le drap de lin blanc,
            La Belle oublie son corps.
Elle est partie très loin dans un monde irréel
            Et elle y a trouvé
                La Sérénité.

Son corps est immobile et son âme est paisible.
Arrivée en l'état de profond abandon
Elle perçoit alors, venant d'un monde étrange,
Une musique douce, envoutante, enivrante:
            La Musique de l'Ame.

                (Musique_de_l__meArlette Heyriès)




Posté par arlou à 16:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La musique de l'äme

    que de beauté dans ce texte dont j'adore en plus le rythme que j'essayerai à mon tour de reproduire un jour...

    Posté par muse, 07 juillet 2008 à 21:32 | | Répondre
Nouveau commentaire